Soirée spéciale jeu vidéo

Nous étions mon pote et moi comme souvent chez lui pour le week-end à jouer à la console. Ce soir la, se qui allait se passer, je ne m'y attendais pas du tout. Pour pimenter les jeux, nous avions fais le pari que celui qui perdait devait faire ce que l'autre voulait.

Comme d'habitude je n'avais pas de chance avec moi et j'ai perdu assez rapidement. Il faut dire que le jeu de voiture auquel on jouait ne m'attirait pas vraiment mais je m'éclatais bien quand même. Dès la première partie, j'ai perdu rapidement et comme un pari est un pari j'ai du faire ce que mon pote avait décidé. Pour mon premier gage, je devais me mettre à poil et resté comme sa tout le week-end.

Chose qui ne me dérangeais pas trop car mon pote et moi on se connaissait depuis pas mal de temps et qu'on se voyait souvent à poil lors de nos changes à la piscine. Je me suis donc dessapé et pour pas que je me rhabille durant ce week-end, il prit mes fringues et les a enfermé dans un placard et il planqua la clef. Je lui ai dis que c'était pas la peine mais il m'a répondu qu'il préférait être prudent.

On a repris le jeu ensuite et comme à mon habitude il gagnait chaque course. Il m'a demandé si je faisais exprès de perdre car il n'a jamais autant gagné avant cette soirée la. Je ne voulais pas lui avouer que j'aimais bien subir ses gages.

Pour le deuxième gage, il m'a dit qu'il allait me raser entièrement. J'ai un peu hésité mais il m'a rappelé les règles du jeu qu'on avait fixées au départ. Alors on c'est retrouvé dans la douche et il a commencé par me tondre partout avec une tondeuse et finit avec un rasoir en me disant que comme ça il ne serait pas obligé de voir mes poils durant le week end. Je me laissais faire en voyant mes poils tombé dans le fond de la douche. je n'étais pas très fier mais au fur et à mesure j'appréciais ce traitement. Il faisait sa en douceur en me massant bien après le rasoir pour pas que sa me brûle comme il le disait.

Une fois finit, il me mit devant un grand miroir en me demandant se que j'en pensais. Je lui répondais que c'était pas mal que j'avais l'impression que je revoyais quelques années auparavant quand j'avais pas de poil. Après se rasage, nous avons mangé une pizza chacun et bu un petit peu. je crois d'ailleurs que j'avais plus bu que lui la tète me tournais légèrement mais je faisais semblant que ça allait bien.

Après mangé, on est retourné sur la console et pour une fois j'ai réussi à gagner. Alors comme gage je lui ai dis de se mettre en survet sans rien dessous, sket et surtout cho7 haute. il ne c'est pas fait prier et l'a fais rapidement.

J'adore ce genre de fringue sur un mec. Il est revenu en survet blanc remonté pour que je puisse bien voir ses cho7. je commençais à être exciter et comme j'étais à poil je ne pouvais pas le cacher. Il a fait comme si il ne le voyait pas et on reprit la partie. Cette fois, il ne m'a pas fait de cadeau et a recommencé à gagner.

A la première victoire, il m'a mis des bracelets et des chevillières en cuir en me disant que comme ça je ne serais pas entièrement à poil sur un ton ironique. Je lui ai répondu qu'il avait raison. Il y avait sur chaque bracelet et chevillière un mousqueton qui se fermait à vis. Je lui ai demandé pourquoi c'était dessus il m'a répondu que c'était vendu comme ça que je ne devais pas m inquiéter.

Pendant qu'on jouait à la console, il a continué à me servir à boire sans que je vois exactement tout se qu' il me donnait. J'ai encore perdu et surtout j'avais de plus en plus chaud due à se que je buvais. Il m'a dit que c'était le dernier gage pour moi et que celui la j’allais l'apprécier à fond.

Il m'a emmené dans sa chambre en me disant de m'allonger sur son lit. Je ne me suis pas fais prier. Il s'est alors jeter sur moi et m’a attaché en croix sur son lit a l'aide des bracelets en cuir qu il m avait fait mettre juste avant. J'ai fais semblant de me débattre pour pas qu'il croit que j'acceptais se gage.

Une fois fini, il m'a dit qu'il me réservait une autre surprise. Il sortit de la chambre et revient rapidement avec une grosse couche très épaisse en me faisant un gros sourire. Il m'a dit qu'avec tout ce que j’avais bu durant la soirée, avec ça je n’aurais pas de problème. Je lui ai répondu que je ne voulais pas en mettre. Il m'a dit de toute façon je ne suis pas en position de discuter et que je n’avais pas le choix. Sur se point là il n'avait pas tord. Il rajouta une couche droite dedans avant de me l'enfiler. Il l'ajusta bien pour pas que j'ai de fuites comme il disait. La sensation de chaleur dans ma couche m'envahit rapidement et c'était en même temps une sensation de bien être et de douceur que je ressentais.

Il sortit de sous son lit une écharpe de supporter de foot de l'olympique Lyonnais bleue et rouge. Je me demandais bien se qu il allait faire avec mais il me dit qu'il m avait déjà surpris plusieurs fois entrain de la sniffer quand il avait le dos tourné. Je ne savais pas quoi répondre à ça en sachant qu’il n avait pas tord. Il s'approcha de ma tronche et me l’appliqua sur les yeux. Il me releva la tète et fit un noeud assez serré se qui me rendait complètement aveugle.

Il la passa sous mon nez également pour être sur que je ne verrais rien du tout de se qui allait se passer par la suite. Il me laissa comme sa pendant un petit moment en me disant de rester bien sage et de ne pas bouger qu'il revenait rapidement. Quand il est revenu je somnolais et profitais de l'écharpe et de la couche.

Il c'est présenter à cheval sur moi en me demandant d'ouvrir la bouche qu'il avait quelque chose de spécial pour moi. Je m'exécutais sans me faire prier. Il a présenté son gland au bord de mes lèvres en me disant de le téter en m'appliquant du mieux que je pouvais. Je le tétais pendant un bon moment avant qu'il ne s'enfonce dans ma bouche et commencer ses va et vient dedans. Ca m'excitait de plus en plus mais ayant la queue mise vers le bas dans la couche sa me faisait mal de ne pas pouvoir la redresser normalement. Il s'en ai rendu compte et me dit que pour l'instant je n'aurais pas le droit de me vider et que je le ferais que lorsqu'il le déciderait. Il se servit de ma bouche pendant un bon moment en me disant que j'avais une bonne bouche et qu'elle ne devrait servir qu'à se faire prendre.

Je gémissais sous sa queue jusqu'au moment ou il se bloqua au fond et se vida dans de grand râle, je n ai pas eu le choix que d'avaler son jus qui était bien chaud. Il resta dans ma bouche un bon moment et je sentais sa queue dégonfler au fur et a mesure. Il se retira et me félicita en me caressant la couche et me dis que je devais me reposer avant la suite du week-end.

Il se releva et je l'entendais fouiller dans un de ses tiroirs. Il me dit qu'il me préparait une autre surprise pour le lendemain matin mais que pour le moment je devais dormir. Il releva la couette sur moi, m embrassa sur le front en me souhaitant bonne nuit et sortit de la chambre. J'étais tellement excité que j'ai eu du mal à m'endormir surtout attaché en croix au lit avec une grosse couche entre les jambes qui était un peu humide.

Je réussi à m'endormir quand même au bout d'un moment. Le lendemain matin, je sentais quelqu'un me caresser partout et insistant surtout au niveau de ma couche. Je commençais à gigoter mais il me rassura en me disant de ne pas avoir peur que ce n'était que lui. Il me demanda si j'avais bien dormi. Je lui répondais que oui mais que j avais des crampes un peu partout. Il m'a dit que sa allait passer avec la suite des événements.

Je le sens se rapprocher de ma tronche en me disant d ouvrir la bouche. Je me dis que ma bouche va encore servir de vide couilles mais non il m'enfourna une de ses chaussettes assez à l'intérieur et la bloqua avec du tape. Je me suis retrouvé muet assez vite avec aucun son qui sortait de ma bouche. Il enleva l'écharpe de mes yeux en douceur et je le vis entièrement à poil avec une cagoule noire bien moulant sur la tronche.

Je me suis débattu en gémissant sous mon bâillon mais lui ne faisais pas de cas de se que je faisais. Il m'a détaché les chevilles pour les remonter au niveau de ma tête et les attacher à la tète de lit. Je le voyais faire mais j'étais impuissant. Je voyais aussi qu'il était rasé intégralement se qui le mettais plus en valeur et sa m'excitait encore plus. Il a fait un trou dans la couche au niveau de mon cul en me disant que j allais aimer se qu il allait me faire. Je le vis enfiler une capote et présenter sa queue devant mon trou. Il entra en douceur dans la couche puis en moi. je sentais sa queue me pénétrer il était très doux dans ses gestes. Je gémissais sous ma chaussette. Il commença ses va et vient en moi et je voyais que sa l'excitait de me voir comme sa. Je le sentais bien en moi et j'entendais quand il arrivait sur ma couche par le bruit du plastique. Il accéléra de plus en plus et se mis a se contracté au bout d un moment. il se vida dans la capote en moi je sentais sa jouissance jusqu'au bout. Il s'effondra sur moi en me disant que mon cul était aussi bon que ma bouche et que l'on devrait le faire assez souvent maintenant. Je me dis pourquoi pas surtout qu'il est bien monté.

Il me redétacha les chevilles pour que je me rallonge sur le lit et me dit que je pouvais enfin jouir mais uniquement dans ma couche. Il a commencer a me branler au travers de la couche en replaçant ma queue avant. Je n'ai pas mis longtemps à jouir sous de grand râle à cause du bâillon.

Il m'a enlevé le bâillon en me demandant si j avais apprécié la suite de mes gages. Je lui ai répondu que j'ai kiffé à fond surtout son écharpe. Il me détacha du lit en me disant que je devais être changé et lavé mais que pour le week-end, je resterais en couche avec interdiction d'utiliser les toilettes. J'ai accepté tout de suite en lui disant que je ferais se qu'il voudrait et qu'il pourrait faire se qu'il voudrait de moi.

On a passé un super week-end ensemble même si je l'ai passé souvent attaché sur le lit dans différentes positions souvent à sniffer ses fringues mais quel bonheur.

Fan2Racaille

Hors ligne
Publié il y a 4 mois
Vu: 384 fois

Pour laisser un commentaire, merci de vous connecter

Lope et larbin

Lope et larbin Mon Maître m’a ordonné de me présenter chez un master pour...

Emprisonné comme un esclave avec un ballstratcher

Emprisonné comme un esclave avec un ballstratcher Comme convenu mon...

Asservissement au ballstretcher

Asservissement au ballstretcher En début de semaine, j’avais trouvé dans...

Un camion un peu particulier

Un camion un peu particulier Par FED ERIC Deux fois dans la nuit je l'ai...

Le plaisir de vider un homme

Le plaisir de vider un homme J' ai compris que jamais une femme ne sera...

L'ABDL BDSM gay c'est du sérieux

L'ABDL BDSM gay c'est du sérieux

Les jeux d’un gay sadique

Les jeux d’un gay sadique Cette histoire eu lieu après avoir parlé avec un...

L'ABDL BDSM gay est plus corsé et fort autour des contraintes

L'ABDL BDSM gay est plus corsé et fort autour des contraintes

Bondage et SM gay

Bondage et SM gay

De bons lèche-cul

De bons lèche-cul