J’aime être dominée mon mari ne le sait pas

J’aime être dominée mon mari ne le sait pas

Je m’appelle Sandrine. Je suis une femme mûre de 40 ans. Avec mon 95E et mon postérieur à rendre jalouse les petites minettes de 20 ans, on me dit bien roulée pour mon âge.

Je suis mariée depuis 15 ans. J’ai toujours été gourmande sexuellement et plus les années ont passé, plus je me suis lacée de mon marie qui n’a jamais cherché à briser notre routine. Alors j’ai décidé d’aller voir ailleurs, de rencontrer de nouveaux hommes, de tester de nouvelles expériences.

Oui je sais, ce n’est pas très moral, mais de nos jours la tentation est partout et comme dirait Oscar Wilde le meilleur moyen d’y résister c’est d’y céder…

Enfin voilà je suis ici pour partager l’intense moment que j’ai vécu cette semaine. J’ai rencontré sur un site spécialisé un jeune couple, Alex 28 ans et Sarah 24. Tous deux aussi gourmands que moi. Mais ce qui m’a attiré chez eux, c’est qu’ils pratiquaient la domination, chose que je n’avais jamais testé et qui me titillait beaucoup.

Lundi soir je les ai rejoints chez eux. Le ton a très vite été donné car lorsqu’ils ont ouvert la porte ils étaient déjà en tenue, on avait un peu prévu le scénario à l'avance je l'avoue. La jeune femme était habillée avec une combinaison en vinyle moulante et l’homme ne portait que son boxer. Ils m’ont enlevée mes vêtements et m’ont demandée d’enfiler une tenue un peu spéciale. Une combinaison en vinyle, comme Sarah mais avec une cagoule en plus avec des trous pour les yeux et la bouche. Ils m’ont ensuite mis un collier et attachée à une laisse. Alex m’a ordonnée de me mettre à quatre pattes et m’a promenée en laisse dans l’appartement. De temps à autre sa partenaire venait donner des coups de cravache sur mon postérieur. J’ai été très surprise d’aimer ça, être ainsi soumise et dominée m’excitait et être fouettée était la cerise sur le gâteau.

Sarah a ouvert sa combinaison et s’est assise sur le canapé. Alex m’a guidé à elle et m’a ordonné de lui bouffer la chatte. Cela faisait longtemps que je n’avais pas fourré ma langue dans un vagin et c’est avec plaisir que j’ai léché goulument le petit minou tout rasé de la jeune femme. Alex avait retiré son boxer et se masturbait énergiquement en me regardant donner du plaisir à sa compagne. Je me suis tellement appliquée qu’elle a jouis en criant.

J’ai ensuite eu l’ordre de sucer Alex. Il était debout, je me suis agenouillée, mon visage était bien à hauteur de son sexe dressé. Il a attrapé ma tête entre ses mains et m’a donné un coup de rein dans la bouche. Il m'a enfoncé sa queue si profond dans ma gorge que j’ai suffoqué. Sarah était venue maintenir ma tête pour que je ne bouge pas pendant que son homme me baisait la bouche. J’étouffais, des larmes coulaient sur mes joues. La bite d’Alex emplissait complètement ma bouche. J’étais à deux doigts de l’A s p h y x i e lorsque il a arrêté ses mouvements de vas et viens.

Ils m’ont laissé reprendre mes esprits quelques instant puis ils m’ont entraîné dans la chambre. Là ils m’ont attachée en travers du lit, sur le ventre, jambes grandes écartées. Sarah a enfilé un gode ceinture et c’est placé au-dessus de moi. Elle m’a pénétrée d’un coup et a commencé à me défoncer la chatte avec le faux sexe en plastique. Son homme c’est assis sur un fauteuil dans un coin de la pièce et la regardait me baiser. Il astiquait sa grosse queue. Mon vagin s’ouvrait à chaque coup de rein, je mouillais comme une petite chienne, des ondes de plaisirs se propageaient dans tout mon corps.

Après de nombreux allées et retour, Sarah s’est retirée de ma chatte pour s’insinuer dans mon cul. Le gode ceinture était bien lubrifié par ma cyprine et il a glissé tout seul bien au fond de mon anus. La jeune femme mettait toute son énergie pour me sodomiser sauvagement. Ses coups étaient si brutaux que j’avais mal, mais curieusement, cette douleur rendait le moment plus intense. Je criais, mes fesses claquaient contre les cuisses de Sarah.

Alex c’est rapproché de moi, il a tiré sur la cagoule pour relever mon visage et a envoyé son foutre sur mes lèvres. C’est ainsi que s’est achevée notre petite soirée.

Je suis rentrée chez moi l’air de rien, pour mon mari j’avais passé la soirée au cinéma, bien qu’en réalité je m’étais faits prendre par tous les trous.

Hors ligne

Pour laisser un commentaire, merci de vous connecter

La pudeur est au plus mal dans ces bondages

La pudeur est au plus mal dans ces bondages

Les 12 positions de la soumise

Les 12 positions de la soumise

Je découvre que ma femme est soumise et maso en vidéo

Je découvre que ma femme est soumise et maso en vidéo Il y a quelques mois,...

Désirs de soumission

Désirs de soumission À quatre pattes sur le lit, je portais une robe qu'il...

Les femmes sous ceinture de chasteté en BDSM

Les femmes sous ceinture de chasteté en BDSM Faire des rencontres BDSM...

Rompre Le Silence

Rompre Le Silence Te voilà bien docile, s a n g lée sur cette croix, un...

Crochet anal de bondage

Crochet anal de bondage

Notre première rencontre avec un autre couple

Notre première rencontre avec un autre couple Je voudrais vous raconter...

Un amant que j'affectionne particulièrement

Un amant que j'affectionne particulièrement Après quelques échanges de sms...

Sœur Mathilde avait pêché

Sœur Mathilde avait pêché Elle aurait pu soulager sa conscience auprès de...